Un arbre invasif à éliminer.

L'Ailante glanduleux

L'Ailanthus altissima a pour nom commun l'Ailante glanduleux ou Faux Vernis du Japon ou Faux Vernis de Chine. C'est une espèce d'arbres à feuilles caduques de la famille des Simaroubaceae.

 

Les origines :

L'Ailante glanduleux est natif à la fois du nord-est et du centre de la Chine et de Taïwan. On l’utilisait en Chine comme plante hôte pour le ver à soie.

Introduit en Europe vers le 18e siècle, il a d’abord été considéré comme un sujet magnifique pour les jardins. Au 19e siècle, il a été utilisé comme arbre de rue.

 

Toutefois le charme est vite retombé, lorsque les jardiniers ont constaté ses fortes capacités à drageonner et son odeur nauséabonde.

Aujourd'hui considérée comme plante indésirable, il doit être éradiquer. Son mode de multiplication est très performant. Il se renouvelle par graines, drageons et même tronçons de racines lorsqu’elles sont coupées, ce qui rend l’éradication difficile.

 

De plus, l’ailante produit une substance chimique : l’ailanthone qui inhibe la croissance de nombreuses autres plantes.

 

En bref, cette essence très invasive pousse spontanément sur les délaissés de voirie, le long des murs, les friches et doit être éliminée au plus tôt.

 

Sur le sujet adulte, l’abattage, l’essouchement et l’arrachage systématique des racines sont obligatoires si l’on veut vraiment supprimer cette peste végétale.

 

Quelques mesures de prévention :

 

  • Ne pas utiliser cette espèce dans les jardins et les parcs.
  • Éliminer les plantes déjà présentes dans les jardins.
  • La coupe favorise le drageonnement, un suivi dans la lutte est donc primordial.
  • Éviter de laisser le sol à nu dans les terrains envahis par la plante, semer des espèces indigènes couvrantes adaptées au milieu.
  • Ne pas composter la plante, éliminer les déchets végétaux par incinération.
  • Ne pas utiliser de la terre contaminée par la plante.
  • Surveiller les lieux d'apparition potentiels.

 

Quelques méthodes de lutte :

 

  • Arrachage ou coupe des rejets (tronc, souche) et des drageons :

Où : sur les terrains nouvellement infestés, aux alentours des arbres adultes, partout où l'on trouve des semis et des jeunes plants.

Quand : dès la germination, jusqu'à avant la production de graine (mai – septembre)

 

Les jeunes arbres et les drageons peuvent sarracher. Larrachage se fait en plusieurs fois et avec précaution entre mai et octobre, de façon à retirer la plus grande quantipossible de racines. Larrachage des rejets et des drageons doit continuer rigoureusement pendant au moins trois ans, sinon l’élimination n'aboutit pas.

 

  • Fauche répétée :

 

 

 

 

 

 

Où : sur les jeunes plants et les rejets de moins d'un an, formant des foyers de surface importante (> 10 m²), il est conseillé d'effectuer 5 à 6 fauchages par an

Quand : d'avril à septembre lors de la période de végétation.

Pour être efficace, la fauche doit être répétée plusieurs fois par an et pendant plusieurs années de suite (au minimum 5 ans) pour conduire à la régression de la plante.

 

  • Annelage du tronc :

 

 

Où : sur les arbres adultes, ou les arbustes trop gros pour être arrachés.

Quand : cette méthode doit être appliquée quand les réserves racinaires sont basses, donc au début de l'été.

 

L'annelage consiste à entailler et écorcer les troncs de l'arbre (près du sol) sur une largeur de 3 à 5 cm et sur 80 à 90 % de la circonférence de l'arbre. Il est important de laisser une petite partie de l'écorce intacte, sinon l'arbre peut réagir en drageonnant violemment.

Ainsi, il ne peut plus accumuler de réserves dans ses racines. Le peu d'énergie restant dans les racines est consommée au printemps suivant. L'annelage du tronc peut alors être complété sur toute la circonférence du tronc. L'arbre meurt et peut être abattu.

 

  • Abattage et arrachage :

 

Où : de préférence sur des petites infestations de nouvelles pousses. Éventuellement sur des arbres adultes, ou des arbustes trop gros pour être arrachés.

Quand : au début de l'été, quand les réserves racinaires de l'arbre sont basses.

 

Les arbres adultes doivent être abattus professionnellement. Les ressources peuvent savérer insuffisantes pour abattre une population entière. Dans ce cas, il est recommandé dencercler la population et de se rapprocher du centre par étapes. Il faut tout dabord éliminer les arbres femelles produisant des fruits. Puis il sagit, à partir de la périphérie, darracher les drageons et leurs racines le mieux possible.

 

  • Dessouchage :

 

 

Où : sur les souches d'arbres ou arbustes abattus.

Quand : toute l'année, si possible avant la fructification.

 

terrer la souche aussi complètement que possible à laide d'une pioche ou d'une bêche (pour les petits sujets), dun engin mécanique (pour les gros sujets) afin de réduire les réserves nutritives à disposition des drageons. Si cela nest que partiellement possible, il faut rigoureusement arracher les drageons pendant au moins trois années consécutives.

 

En savoir plus 

Contacts

Service Espaces Verts

Contact
Boulevard Eugène Pelletan
83000 TOULON
Tél : 0494368330