• Français

Paulin Bertrand

Considéré comme le "Racine de la peinture", le peintre toulonnais a connu des débuts précoces, tel un "Mozart du pinceau"

  • Né en 1852 à Toulon, Paulin Bertrand commença à peindre en 1862 à l'âge de 10 ans,
  • Elève de Décoréis dans sa ville natale, il intégra ensuite l'atelier de Cabanel, à Paris,
  • Il exposa ses oeuvres (paysages, portraits et sculptures) au Salon des Artistes Français de 1880 à 1932 et participa à plusieurs expositions universelles,
  • Il devint peintre officiel de la Marine en 1891.

"Un impressionniste qui sait dessiner"

La critique parisienne fut élogieuse à son égard : "C'est un impressionniste qui sait dessiner", écrivit Roger Miles.

Le sculpteur Bourdelle, quant à lui, l'appelait le Racine de la peinture.

  • À partir de 1897, Paulin Bertrand orienta davantage sa peinture vers les paysages. L'artiste mit en application les leçons de l'Ecole de Barbizon et le naturalisme analytique de Vincent Courdouan, "maître du paysage toulonnais". Ses descriptions quasi "photographiques" de la côte apparaissent comme des témoignages sur la topographie varoise de la fin du XIXe siècle (criques, calanques, plages de sable, pinèdes, etc.).

Ami proche du poète Jean Aicard, il s'installa accompagné de son épouse dans la maison familiale de l'écrivain, dite des "Lauriers Roses", à la Garde. A la mort de ce dernier, les époux héritèrent de la villa et Paulin Bertrand y installa son atelier. Ce lieu est aujourd'hui un musée ouvert au public et géré par la Ville de Toulon, qui rassemble l'univers de l'écrivain provençal Jean Aicard et l'atelier réhabilité du peintre Paulin Bertrand (mort en 1940) où sont exposées plusieurs toiles restaurées.

Contacts