Le tourisme : un atout pour Toulon

Dotée de la plus belle rade d’Europe, du Mont Faron, de plages estampillées "Pavillon Bleu" et de criques sauvages, mais aussi d’équipements culturels et sportifs performants, Toulon est une destination de plus en plus prisée. En 2013, avec 2 933 heures de soleil enregistrées, Météo France a classé la ville 2e commune la plus ensoleillée de France.

 

3,4 milliards de retombées pour le Var

Selon une étude de l'Insee publiée en décembre 2014, les touristes ont dépensé 15,3 milliards d'euros en Provence-Alpes-Côte d'Azur en 2011. Ce montant a augmenté de 2,5 % depuis 2005 en euros constants.

Le Var a profité de 3,4 milliards de recettes (Source Var Tourisme) sur la même période. Soit 149,6 millions (4,4%) sur l'aire dracénoise, 112,5 millions (3,3%) en Provence Verte, 51,6 millions (1,5%) sur le Pays de Fayence, 147,7 millions (4%) dans le Haut Var - Verdon, 667 millions en Var Esterel (19,6%), 35,2 millions (1%) pour le Cœur du Var et 763,4 millions (22,5%) dans le golfe de Saint-Tropez.

Cette étude, réalisée en partenariat avec le comité régional du tourisme PACA, met en évidence l'importance de la grande zone toulonnaise baptisée Provence Méditerranée qui génère 1,5 milliard d'euros (44%) à elle seule. Des chiffres qui placent la région Provence-Alpes-Côte d'Azur deuxième région la plus touristique, derrière l'Ile-de-France et devant Rhône-Alpes.

 

Les croisières et leurs retombées économiques

En 2014, le Var aura totalisé 260 escales et 355 000 passagers. En leader, Toulon comptabilise 125 escales pour 275 000 passagers, soit 35 paquebots de 18 compagnies différentes, ainsi que 7 escales inaugurales. Il s’agit d’une hausse de 2% en termes de passagers et de 22% d’escales par rapport à 2013.

À Toulon, s’agissant des retombées économiques induites par l’activité croisière, la dépense moyenne évaluée par jour et passager est de 67€. Rapportées au nombre de passagers attendus, les dépenses passagers représentent 24,5M€, auxquelles il convient d’ajouter les retombées directes pour l’industrie portuaire.

 

Station classée de tourisme

Labellisée « commune touristique » depuis trois ans, Toulon est devenue «station classée de tourisme» en août 2014. Ce classement est une reconnaissance du niveau atteint par la Ville en matière d’animations, d’hébergement et d’accueil des touristes. Il valorise les efforts réalisés en matière de transport et d’accessibilité, la gestion du patrimoine naturel, la présence de commerces de proximité et de structures de soins adaptées ou la qualité des services offerts par l’Office de tourisme.

L’Office de tourisme a atteint le plus haut classement dans son secteur d’activité : l'obtention de la « Catégorie 1 » complète le label « Qualité Tourisme » et les 4 labels « Tourisme et handicap ».

 

Pavillon Bleu

Depuis 2009, chaque saison est marquée par la confirmation de l'attribution du Pavillon Bleu pour les 7 plages du Mourillon. Ce label européen distingue les communes qui mènent une politique pérenne en faveur d'un environnement de qualité.

Office de Tourisme : un excellent bilan

La fréquentation de l'Office de tourisme affiche une hausse avec 222 806 visiteurs en 2013, contre 215 005 en 2012, soit la meilleure année depuis son ouverture.

La clientèle française représente la quasi-totalité de la fréquentation avec 180 137 visiteurs contre 42 669 visiteurs étrangers. L’Office de Tourisme a battu des records avec plus de 30 000 visiteurs en juillet et plus de 40 000 en août. Quant aux croisières, de mai à août, elles ont fait accoster dans la rade quelques 115 360 voyageurs.

 

Le téléphérique du Faron

Unique dans le sud de la France, il permet aux visiteurs d’accéder du pied de la montagne (juste au-dessus du quartier Sainte-Anne au Nord de Toulon) au sommet du mont Faron, à environ 584 mètres d’altitude. La fréquentation du téléphérique du Faron est passée de 20 000 en 2001, à 80 000 passagers en 2012. Le passeport navette maritime, bus et téléphérique offre aux touristes une journée de visite exceptionnelle.

 

Pour le tourisme d'affaires : Le Palais des Congrès

Desservi par le TGV et par l’aéroport de Toulon/Hyères, Toulon est une destination privilégiée pour valoriser les rencontres professionnelles. Idéalement situé au cœur de la ville, le Palais des Congrès est spécialisé dans l'accueil et l'organisation de séminaires et de conférences, tout en proposant des produits touristiques sur-mesure. En 2013, 91 manifestations ont amené 90 508 visiteurs au Palais. La certification du Palais Neptune selon le référentiel "qualité tourisme", est entrée en application en 2011.

 

D’autres lieux propices au tourisme d’affaires

Le Palais du commerce et de la mer de la CCI du Var (PCM) propose un lieu d'exception doté de deux grandes salles, les pieds dans l'eau, sur le port de Toulon. Un site stratégique pour accueillir réunions d'affaires, séminaires, salons, expositions, assemblées générales ou journées d'étude.

Le Théâtre Liberté offre un cadre idéal pour l'organisation de soirées autour d'un spectacle ou pour des opérations de communication internes ou externes. Le théâtre permet de développer de nouvelles relations de partenariat et de communication dans un lieu original. Des entrées sont proposées aux entreprises désireuses de découvrir les activités et le lieu.

Plusieurs hôtels répondent aux exigences de ce type de clientèle. C’est le cas de l’Hôtel La Corniche (classé hôtel 4 étoiles en juin 2014), du Holiday Inn Express qui cible notamment la clientèle d'affaires ou de l’Ibis Style Toulon Centre Congrès (3 étoiles), situé à proximité du Palais des Congrès.

 

Le parc hôtelier

Toulon dispose aujourd’hui de 849 chambres. Le but est de passer à plus de 1200 d'ici 2018. Diversifier l'offre hôtelière et monter en gamme en proposant davantage d'hôtels de luxe, tel est déjà le cas de plusieurs établissements qui ont obtenu un classement supérieur. Aussi, les projets d'hôtels qui vont émerger concerneront des trois et quatre étoiles.

La dernière réalisation :

Un nouvel hôtel vient d'ouvrir ses portes à Sainte-Musse, en face de l'hôpital : le Holiday Inn Express. L'établissement, en cours de classement trois étoiles, a accueilli ses premiers clients début janvier 2015. L'hôtel propose 81 chambres, dont 60 capables d'accueillir trois à quatre personnes.

Les projets :

  • Place de la Liberté, l’hôtel Okko
  • L'ancien évêché
  • Place Monsenergue
  • Place de l'Équerre
  • Hôtel de la Mer
  • Les Pins Penchés
  • La Tour blanche 

Contacts