• Français

Centre Archéologique du Var

Implanté à Draguignan en 1957, au moment de sa création, le centre de documentation archéologique du Var rassemblait en un lieu unique les ouvrages et publications destinés aux étudiants, aux professeurs et aux chercheurs. Dans les années 70, une antenne dédiée aux fouilles archéologiques vit le jour à Toulon.

Le centre archéologique du Var (C.A.V) est une association dont l'activité s'articule autour de 3 pans.

 

  • L'archéologie préventive, légiférée en 2001, qui permit au C.A.V de réaliser les fouilles du centre ancien et de découvrir les barques sur le site où fut ensuite érigé le centre commercial Mayol. Ces horeiae, embarcations de commerce à fond plat, servaient à décharger les marchandises des navires jusqu'au port.
  • Dépôt d'Etat, l'association étudie puis gère la conservation du matériel archéologique qui sert également aux différentes expositions du département.
  • Un autre aspect de son activité concerne les fouilles programmées ou de sauvetage. Ces dernières sont en partie subventionnées par la ville.
  • Parmi la centaine de bénévoles que compte l'association, certains sont spécialisés dans la céramologie, l'étude du verre ou l'anthropologie et s'investissent activement dans l'après fouille (nettoyer, trier et dessiner les objets recueillis).
  • Le dernier volet du C.A.V concerne les actions de médiation, données à travers des ateliers théoriques et pratiques.

 

En 2011, 1500 élèves, âgés de 8 à 18 ans, ont assisté à ces ateliers. Accompagné d'une médiatrice, le jeune public peut s'initier aux activités de post-fouille, réaliser des peintures, des empreintes, des poteries, des lampes à huile, de la mosaïque, etc… Les ateliers se déroulent au C.A.V, dans les établissements demandeurs ou sur des sites archéologiques (La Londe, Ollioules, Hyères, Saint-Cyr, Fréjus).

 

Contacts