Tous unis contre l'antisémitisme

Entouré par toutes les confessions religieuses de la Ville, le maire de Toulon Hubert Falco a participé ce mardi matin à un rassemblement contre l'antisémitisme.

Plusieurs centaines de personnes étaient réunies ce mardi matin devant le monument aux morts de la ville, pour manifester leur rejet de l'antisémitisme. Un rassemblement qui fait suite à la violente agression verbale dont a été victime l'académicien Alain Finkielkraut samedi dernier à Paris, et à la recrudescence des actes antisémites constatée ces derniers mois en France.

"La France est le pays des Droits de l'Homme, a rappelé en préambule le maire de Toulon, mais elle est plongée aujourd'hui dans un climat de haine, avec des actes d'une violence inouïe, une violence autant verbale que physique, l'une n'étant pas moins grave que l'autre. C'est pourquoi j'ai souhaité montrer aujourd'hui ce visage d'unité et de rassemblement".

Revenant sur l'agression verbale à l'encontre de l'académicien Alain Finkielkraut, en raison de ses origines et de ses opinions, Hubert Falco a insisté sur le fait que "rien, aucune colère, ne peut justifier ces graves dérives qui déshonorent la République française. Il ne faut pas que l'indifférence et le silence donnent l'impression que l'antisémitisme ne concerne que les Juifs. Il concerne la France tout entière : c'est la haine de l'autre qui s'exprime, et qui défigure le visage de la République".

Avec émotion, il a enfin salué le souvenir de Simone Veil, dont des portraits ont été récemment recouverts d'une croix gammée, et avec laquelle il avait partagé un voyage de mémoire : "Nous sommes allés à Auschwitz parce que le mal n'est pas mort, avions-nous alors écrit dans une tribune commune". Un constat qui reste malheureusement toujours d'actualité, a pointé Hubert Falco.

Le rassemblement s'est terminé par "La Marseillaise", reprise par les quelques centaines de personnes présentes. 
 

Actualités 

Actualités

Parce qu’il est important de cultiver l’esprit de fête et parce que c’est bon pour le moral de tout le monde, la ville se pare de lumières et décor

Suite aux dernières annonces gouvernementales et à la demande du maire Hubert Falco, médiathèques et bibliothèques vont reprendre leurs activités d

Comme chaque année, les jeunes fréquentant les centres de loisirs ont célébré « la Journée internationale des droits de l’enfant ».

Malgré la période de confinement national, l’Opération Grand Nettoyage est maintenue sur l’ensemble des quartiers de la ville de Toulon.