Environnement

La Loubière passe au vert

Dans moins de deux ans, l’ancienne friche industrielle de ce quartier bien connu des Toulonnais aura laissé place à un parc paysager de 16 000 m2 : les travaux préparatoires ont débuté cet été et la livraison aura lieu au printemps 2022.

« Il s’agit d’un dossier emblématique : on ne crée pas tous les jours un jardin de cette taille en plein cœur d’une grande ville, s’enthousiasmait  Hubert Falco lors de la présentation du 24 septembre. Je précise d’ailleurs qu’il s’agit d’une création, promise dans mon programme (tout comme la transformation de Montéty, après Chalucet). C’est donc encore une promesse tenue ! »

De fait, si de nombreux sites de verdure ont été ces derniers temps l’objet de cures de jouvence significatives, il est à noter qu’il s’agit ici d’un réel changement de vocation pour un lieu passant d’ancien terrain industrialisé à espace vert XXL.

Préparer le terrain

Dès le mois d’août, le chantier a débuté par le dévoiement des lignes électriques et des conduites de gaz. Suivront le traitement de la ligne à très haute tension, celui des anciens bâtiments « EDF/GDF » voués à démolition puis la dépollution du terrain. « Après un siècle d’industrie, les sous-sols méritent un soin particulier pour accueillir un aménagement répondant à la démarche Quartiers Durables Méditerranéens. Les préconisations en la matière ont d’ailleurs été dépassées et pas moins de 12 000 m3 de terre seront évacués et  retraités avant d’être remplacés par de la terre fraîche et propre. »

Un jardin durable pour tous

Le but est en effet que les plantations y poussent et prospèrent ! 5 000 arbustes et 250 arbres (dont le courageux chêne liège, qui a résisté aux incendies dans les Maures,  sourit le maire) feront en effet leur apparition sur un site affirmant son identité méditerranéenne. Le tout agencé par zones thématiques. L’eau y sera également très présente et, jouant pleinement son rôle de bassin de rétention naturel, le parc sera le havre rêvé de la flore et de la faune locales. Quant aux visiteurs, des nombreux  jeux pour enfants aux aires de sport en passant par les espaces détente ou le parcours pédagogique, chacun pourra y trouver plaisir à son goût. Au cœur d’un quartier qui respire et à quelques encablures du nouveau Montéty et du centre-ville.

En savoir plus 

 

  •  Montant global des travaux : 12,5 M€ (achat du foncier inclus)
  • L’opération est menée par Var Aménagement Développement
  • Le parc paysager de 16 000 m2 sera réalisé sur le site, encore partiellement occupé par Enedis & GRDF, le long du boulevard de la Démocratie
  • Il sera représentatif de la richesse et de la biodiversité du milieu méditerranéen : garrigue, boisements, jardins acclimatés, terrasses cultivées, etc.

 

  • Il sera doté de 4 accès, dont une entrée principale sur sa partie basse / surveillé par des gardiens 24h/24 / sécurisé par des caméras de vidéo-protection et équipé d’éclairages d’ambiance appropriés
  • Grâce à ses arbres, le parc de la Loubière permettra l’absorption de 10 tonnes de CO2 et la production de 7,5 tonnes d’oxygène par an
  • La Ligue de Protection des Oiseaux y est associée, entre autres, à la préservation des martinets.

 

 

 

Actualités 

Actualités

S'ils sont déjà occupés par plusieurs centaines d'étudiants, "Les Beaux-Arts" et "La Maison de la créativité", deux pièces maîtresses du nouveau qu

3 écoles et un centre de loisirs participent à une expérience de collecte et de valorisation des biodéchets.

Samedi 17 octobre, les deux nouveaux bâtiments du quartier Chalucet - les Beaux-Arts et la Maison de la Créativité - ouvrent leurs portes au public

Ce jeudi 8 octobre, les représentants de TPM, de la Région, de l’IFPVPS, de Var Aménagement Développement ainsi que les deux architectes lauréats d