La lutte contre la prolifération des rongeurs

La Municipalité met tout en œuvre, au quotidien, pour lutter contre la prolifération des rongeurs nuisibles.

 

 Vous pouvez également apporter votre contribution.

 

Quelques petits gestes simples peuvent être d'une grande utilité :

 

  • jeter les ordures ménagères dans les conteneurs prévus à cet effet ou dans des sacs hermétiques,
  • mettre une grille aux différents soupiraux et bouches d'égout des immeubles ou maisons,
  • ranger les produits alimentaires à l'abri,
  • désherber les abords des maisons, ne pas entreposer de matériaux aux abords des maisons,
  • Déposer les produits raticides dans des lieux inacessibles pour les enfants ou les animaux domestiques (en hauteur, dans les contre cloisons ou au fond d'un placard) les produits demeurent attractifs pour les espèces visées.

 

Le surmulot, signes particuliers :

 

Également appelé rat d'égout, il ingurgite 1/10° de son poids en nourriture par jour et la femelle peut mettre bas jusqu'à 60 petits par an. Il vit principalement dans les parties basses des bâtiments, les décharges… et comme tous les rongeurs, il ronge sans cesse tout ce qui se trouve à sa portée : câbles électriques, tuyaux, emballages… C'est dire qu'au-delà du risque sanitaire, les dégradations provoquées par l'animal ne sont pas à sous-estimer.

 

Le rat noir, signes particuliers :

 

Également appelé (Rattus Rattus), il n’est pas toujours d’un noir intense, il est parfois gris. Sa durée de vie possible est de 12 à 24 mois. Nombre de portées par an 3 à 5. Son poids adulte est de 180 à 250 g. Plutôt granivore et fidèle à un type de produit par habitude, il peut parfois être omnivore. Ne peut pas vivre plus de 4 jours sans eau. Se trouve aux parties hautes des locaux, son nid est gros sphérique et bien caché. Il peut aussi creuser des terriers en cas de nécessité.

 

La souris, signes particuliers :

 

Sa durée de vie avoisine les 12 mois. Nombre de portées par an, de 4 à 6. Poids adulte 20 g. Se trouve à tous les niveaux d’une habitation, des caves aux greniers. Très présente dans les commerces alimentaires. Niche dans les trous des doubles cloisons, dans les sacs de nourriture... Absolument omnivore, la souris n’a pas besoin de boire si les aliments qu’elle ingurgite contiennent plus de 14 % d’humidité.

 

D'où la nécessité de prendre ENSEMBLE le problème à bras le corps !

 

En savoir plus 

 

Service Communal Hygiène et Santé - Lutte antivectorielle

  • 6 avenue François Cuzin - Rond-point Bir-Hakeim - 83000 Toulon
  • Tél. 04 94 36 30 42 - Fax. 04 94 36 30 30
  • Courriel. schs@mairie-toulon.fr
  • Horaires d’ouverture : de 8h30 à 12h et de 13h30 à 16h30

Contacts