TOULON - CENTRE-VILLE

Découverte du port

Si Toulon est connue dans le monde pour sa base navale militaire majeure, le rayonnement du port du Levant passe aussi par l'essor de son port civil. Plébiscités par les compagnies spécialisées, la rade de Toulon et ses quais en eaux profondes constituent des lieux d'escales privilégiés pour les bateaux de croisières et les ferries. Avec plus de 250 000 croisiéristes en 2010, Toulon est devenu le 4° port de croisières français. De plus, l'activité du port connaît un développement significatif en matière d'escales de grands yachts, lesquels sont visibles lors d'une promenade sur le port.

Avant de s'aventurer sur l'eau, le port offre une belle promenade, propice à la découverte du patrimoine historique toulonnais. Les immeubles qui forment la frontale du port datent des années 1953-54. Conçue par Jean de Mailly, il s'agit d'un remarquable exemple de construction moderne d'après-guerre, et de l'unique front de mer méditerranéen entièrement dédié à la promenade. Dans le prolongement du centre historique, elle constitue une marque incontournable du paysage urbain et ses immeubles ont été labellisés "Patrimoine du XX° siècle", en 2000.

 

Itinéraire Description
1

L'ancienne corderie :

À l'entrée de la ville, côté ouest et avant l'arrivée sur le port, l'ancienne corderie figure parmi les bâtiments les plus remarquables de l'Arsenal. Construite dès 1686, sur des plans établis par Vauban, elle se déploie sur environ 400 mètres. L'édifice dédié à la fabrication des cordages répartissait son activité sur deux étages. Suite à deux incendies notables (1873 et 1907), l'ancienne corderie fut partiellement reconstruite et abrite désormais le Service Historique de la Marine, renommé "de la Défense". 

2

La base navale :

Véritable ville dans la ville, l'arsenal s'étend sur 268 ha et 10 km de quais, compte 30 km de routes et abrite une trentaine de bâtiments de la Force d'Action Navale. Près de 12 000 personnes travaillent pour l'arsenal. Principale base navale française, le port militaire de Toulon abrite la majeure partie de la force d'action navale, comprenant le porte-avions Charles de Gaulle, les bâtiments de projection et commandement (BPC) Mistral et Tonerre, ainsi que les sous-marins nucléaires d'attaque, les lance-missiles et la frégate Aviso.

Une promenade en bateau sur la rade permet d'approcher ces bateaux. Par ailleurs, les petits trains de Toulon proposent un circuit au coeur de la base navale.

3

La Tour de l'horloge de la base navale :

La Tour de l'horloge, érigée dans l'enceinte de l'arsenal, est visible depuis l'entrée principale. Le pavillon, bâti sur pilotis entre 1772 et 1775, est surmonté d'une tour carrée de 24m, elle-même ornée d'une horloge avec cadran solaire. La terrasse de la tour servait aux guetteurs en charge de la surveillance de l'Arsenal. Au-dessus de la terrasse, nichée au sommet de la tour, une cloche était enserrée dans un campanile en fer forgé. À l'époque, elle annonçait les heures de début et de fin de travail. Depuis 1929, la cloche est posée sur un socle devant le bâtiment de l'Horloge. Une fausse cloche en bois est suspendue dans le campanile depuis 1954.

4

Le musée de la Marine et la porte de l'Arsenal :

Le musée national de la Marine de Toulon fut créé à la fin du Premier Empire. Véritable mémoire de l'arsenal de Toulon, il en a conservé la majestueuse porte imaginée par Lange en 1738 et construite avec l'aide du personnel de l'Arsenal. Cette dernière permet d'accéder au musée national de la marine (depuis 1976, date à laquelle elle fut déplacée en bloc).

Le site abrite une collection de vaisseaux et de galères emblématiques de la tradition maritime en Méditerranée. Le musée rassemble notamment des maquettes réalisées à très grande échelle d'un vaisseau et d'une frégate, un espace réservé aux sous-marins et aux porte-avions, le tableau de manoeuvre du Charles de Gaulle reconstitué grandeur nature, un espace relatif à la vie à bord d'un bateau.

5

La préfecture maritime :

En 1800, le contre-amiral Vence fut le premier préfet maritime nommé à Toulon. Initialement construite sur la place d'Armes puis détruite sous la seconde guerre mondiale, la préfecture maritime s'installa définitivement sur le quai de la Consigne, en 1960. 

6

Le carré du port :

Le carré du port abrite deux oeuvres remarquables, le Génie de la navigation (5,40m) est une sculpture de bronze de Louis-Joseph Daumas, façonnée en 1845. Dressée sur un piédestal de marbre blanc, tournant le dos à la mairie d'honneur, la statue s'élève face à la mer.

La façade de la mairie d'honneur accueille les Atlantes du sculpteur Pierre Puget. L'imposant balcon de la Mairie d’honneur mesure 6,4 mètre de haut et 4,9 mètre de large. Cette superbe sculpture de style baroque est devenue l’emblème de la ville.

 

Infos pratiques

Durée 
Environ 1h
Difficulté 
Très facile
S'équiper 
Bouteille d'eau
Appareil photo
Cartes conseillées 
Distance 
Dénivelé 
À ne pas manquer 
Bon à savoir 

Pour visiter l'arsenal :

Tous les jours du 15 avril au 10 mai 2013
et du 1er juin au 20 septembre 2013

Visite commentée de 45 minutes

 

Avril - Mai
11h - 13h30 - 14h15 - 15h
Juin - Septembre
11h - 14h - 15h
Juillet - Août
10h - 11h - 13h30 - 14h15 - 15h - 15h45
Départ sur le port
Se présenter au moins 1/4 d'heure avant le départ.
Jours d'escales de paquebot de croisière pas de départ le matin.

TARIFS :
Adulte : 6 €    /    Enfant (3 à 11ans): 4 €

Site internet http://www.traintoulon.com

 

Visite commentée de la rade et du port militaire :

Tous les jours de mai à septembre. Nombreux départs en octobre, pendant les vacances scolaires et pour l'accueil de groupes.

Pas de réservation, les places sont vendues 1h avant le départ. Embarquement possible jusqu'à l'heure du départ.

TARIFS :

Adulte : 10 € / Enfants : 6 € jusqu'à 10 ans, gratuit pour les moins de 4 ans.

 

http://www.lesbateliersdelarade.com

 

 

Accès

En voiture 
En téléphérique 
En vélo 
Autre 
Coordonnées GPS