Fête nationale

Un 14-juillet fêté dignement

La Fête nationale a été célébrée comme il se doit à Toulon. Au pavoisement des grands boulevards et des édifices publics, s’était rajoutée l’illumination au couleurs tricolores des bâtiments et lieux emblématiques, les rendant plus majestueux encore. La fin de la journée a été marquée par le défilé des militaires, marins, gendarmes et pompiers, qui ont paradé avec éclat sur l’avenue de la République sous les applaudissements du public. Et pour terminer en beauté cette journée patriotique, un feu d’artifice a embrasé le ciel toulonnais.

Après avoir été remplacé deux années de suite par une prise d’armes, le traditionnel défilé militaire a fait son retour le 14 juillet pour le plus grand plaisir des Toulonnais et visiteurs venus nombreux y assister sur l’avenue de la République. Il faut dire que le panache de cette cérémonie militaire était de nature à entretenir, voire raviver, l’âme patriotique.

Cette cérémonie, particulièrement codifiée et protocolaire, a débuté par les honneurs rendus au drapeau des canonniers marins en présence du préfet du Var Evence Richard, du vice-amiral d’escadre Gilles Boidevezi, commandant la zone et l’arrondissement maritime Méditerranée, préfet maritime de la Méditerranée, du maire Hubert Falco et de nombreuses personnalités. Un geste hautement symbolique lorsqu’on sait que ce drapeau*, le plus ancien des 9 attribués à la Marine, a été remis le 7 février 1918 par le président de la République Raymond Poincaré au contre-amiral Jehenne, commandant alors la 3e division de réserve générale d’artillerie lourde.

Reconnaissance de la Nation

A bord d’un command car, le vice-amiral d’escadre Gilles Boidevezi a passé en revue l’ensemble des compagnies des différentes armées en Méditerranée. Il a ensuite procédé, avec le vice-amiral Daniel Faujour, à la remise de décorations à 12 récipiendaires, la Légion d’honneur à 7 officiers supérieurs, la médaille militaire (qui correspond pour les sous-officiers à la Légion d’honneur) à un sous-officier, l’Ordre national du Mérite à 4 militaires. Cette remise de décorations (« Au nom du Président de la République et en vertu des pouvoirs qui nous sont conférés, nous vous faisons… » traduit la reconnaissance de la Nation pour les services que les récipiendaires lui ont rendus. C’est dire la fierté légitime que ces derniers et leurs familles ont pu ressentir en ce moment si particulier.

Des militaires en grande tenue

Après la remise des décorations, le cortège militaire a défilé devant les tribunes place Louis-Blanc et Square Germain-Nouveau.

Ces unités, qui réunissaient des centaines de militaires en grande tenue, étaient issues des sections composées du Pôle École Méditerranée de Saint-Mandrier, du 54e Régiment d’artillerie de Hyères, du groupement de gendarmerie maritime Méditerranée,  de la Force d’Action Navale, de l’escadrille des sous-marins nucléaires d’attaque, du service logistique de la Marine, de la préparation militaire supérieure de Toulon, de la préparation militaire marine de l’aire toulonnaise, de la compagnie des marins pompiers de Toulon, du 519e régiment du train et des sapeurs-pompiers du Var.

Cette cérémonie de haute tenue s’est déroulée sur fond de musique des équipages de la flotte. Elle s’est terminée par le salut aux anciens combattants.

Un festival tout en couleurs

Pour terminer en beauté cette journée patriotique, un feu d’artifice a été tiré depuis le plan d’eau de la Darse Vieille pour le plus grand plaisir du public. Le spectacle pyrotechnique, composé de 19 tableaux et créé spécialement pour l’événement, s’est révélé dynamique et puissant. Plus de 9 000 projectiles se sont envolés dans la nuit toulonnaise, certaines fusées s’élevant à 250 mètres de haut. Les trois bouquets qui ont clôturé le spectacle ont enchanté petits et grands, leur offrant une expérience « aveuglante, vibrante et étourdissante ! ».

 

*5 batailles sont inscrites sur les plis du drapeau des canonniers marins :  Champagne (1915) Verdun (1916) Somme (1916) Malmaison (1917) Bataille de France (1918)

En savoir plus 

Le Pôle Écoles Méditerranée

Avec 7 500 élèves par an, c’est le plus grand centre de formation militaire et professionnelle de la Marine nationale. Il regroupe 4 écoles :

< L’école des systèmes de combat et opérations aéromaritimes

< L’école des systèmes, technologies et logistique navals

< L’école de plongée

< L’école des matelots

 

La Force d’action navale

C’est l’une des quatre forces de la Marine nationale ayant pour mission de préparer et soutenir un réservoir de forces et de compétences. Son état-major a autorité sur 98 bâtiments de surface et près de 10 500 marins ainsi que sur les trois groupes de plongeurs-démineurs, plusieurs centres d’expertise, la flottille amphibie, la Force aéronavale nucléaire, les bases navales outre-mer et à l’étranger. La Force d’action navale est responsable de la préparation des marins et de la disponibilité du matériel, de manière à fournir au chef d’état-major des Armées les forces dont il a besoin pour conduire les opérations de la France. 

 

Le 54e régiment d’artillerie

Ses missions :

< assurer le combat anti-aérien et la coordination des intervenants dans la 3e dimension au-dessus des troupes déployées ;

< honorer les missions spécifiques (Guyane, Liban, Mali et Niger) et les missions communes de l’armée de Terre (Polynésie, Tahiti et opération Sentinelle).

< se préparer à la lutte contre les menaces futures telles que le combat anti-drone.

 

L’escadrille des sous-marins nucléaires d’attaque (SNA)

Les SNA participent à un très grand nombre de missions de la Marine, à commencer par la dissuasion. Ils sont par ailleurs présents sur de nombreux théâtres d’opération où ils peuvent recueillir du renseignement, assurer la protection du porte-avions, déployer des forces spéciales ou mettre en œuvre des armes puissantes.

(NB : Étaient présents au défilé les membres des équipages bleus des SNA Casablanca et Émeraude, de l’équipage rouge du SNA Améthyste, de l’état-major, du Centre d’Interprétation de Reconnaissance Acoustique (CIRA) et de l’école de navigation sous-marine)

 

La gendarmerie maritime de la Méditerranée

Les gendarmes maritimes sont chargés de la protection et de la défense des installations de la Marine nationale, de la surveillance et de la sauvegarde des approches maritimes de la façade Méditerranée, assurant ainsi des missions de police en mer. Ils assurent également des missions de surveillance maritime et portuaire des grands ports d’intérêt vital de Port-de-Bouc et Marseille ainsi que la base navale de Toulon. Ils exercent aussi des missions de police judiciaire à terre comme en mer y compris pour les crimes les plus graves et dans le cyberespace.

 

Le service logistique de la marine

Il assure le soutien des éléments de force maritime en termes de prestations logistiques et d’entretien-réparation dans tous les domaines relevant du soutien spécifique incombant à la marine. Dans le cadre du maintien en condition opérationnelle des bâtiments de la marine nationale, le service Logistique de la Marine réunit des ateliers industriels et des moyens logistiques.

 

La compagnie de marins pompiers de la base navale de Toulon

Elle comptabilise plus de 2 200 interventions par an au profit des 24 000 personnes de la base navale et des installations de soutien aux navires de combat. Elle soutient les centres de secours principaux de Toulon dans leur mission de premier secours au quotidien et dans le cadre de l’événementiel.

 

La préparation militaire supérieure Maistrance de Toulon

Cette formation de 3 semaines est ouverte aux jeunes (17-25 ans) titulaires du Baccalauréat. Au programme : cours, visites des unités de la marine, tir, sport et, pour les meilleurs, formation au permis côtier. A l’issue de la préparation, possibilité d’occuper un poste de réserviste opérationnel dans la marine nationale.

 

La préparation militaire marine de Toulon

Elle s’adresse aux jeunes entre 16 et 21 ans qui sont formés par des instructeurs, durant une quinzaine de samedis et une période de 5 jours sur la base navale de Toulon pour découvrir la marine, faire du tir, du sport et passer le permis côtier pour les meilleurs.

 

Corps départemental des sapeurs-pompiers du Var

Composé de sapeurs-pompiers professionnels et volontaires, il dispose de deux casernes (Toulon Centre et Toulon Ouest) ; les personnels ont effectué plus de 23 500 interventions en 2021 (lutte contre l’incendie et secours à personnes).

 

Le 519e régiment du train (519e RT)

Le 519e RT est un organisme à vocation interarmées-Terre. Unité d’appui à la projection et de soutien aux ravitaillement par voie maritime des armées, il confère à la France la capacité d’entrer en premier sur un théâtre d’opération par la mer.

 

 

Actualités 

Actualités

Le Village de Noël a été inauguré ce vendredi 25 novembre, donnant ainsi officiellement le coup d’envoi de ces fêtes de fin d’année.

Pierre-Alexandre, Temanu, Thibault, Victor et Gauthier sont allés au bout de leur rêve d’enfance et ont réalisé le pari un peu fou de faire, à la v

En passant l’éclairage de la Mairie d’Honneur, du Carré du port et la place Monsenergue en orange, Toulon apporte son soutien à la campagne « Orang

Le programme de ces festivités de fin d’année a été conçu comme une parenthèse enchantée dans une année 2022 qui a été éprouvante.

Trois jours de réjouissances littéraires ponctués de rencontres, de débats, de spectacles, de lectures immersives et bien sûr de dédicaces.