• Français

Bulletin pollinique

La surveillance des risques allergiques

 

  • Le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA.) est une association loi de 1901, créée en 1996 pour poursuivre les travaux réalisés depuis 1985 par le Laboratoire d´Aérobiologie de l'Institut Pasteur à Paris.
  • Ce réseau a pour objet l'étude du contenu de l'air en particules biologiques pouvant avoir une incidence sur le risque allergique de la population (mesure des taux de pollens et de moisissures, recueil des données cliniques associées).
  • Les données figurants sur le site Internet sont susceptibles d'invalidations ou de modifications postérieures à leur diffusion sans communication à ce sujet.
  • Dans le cadre du réseau pollinique local et en collaboration avec le Réseau national de Surveillance Aérobiologique, le Centre Hospitalier Intercommunal de Toulon – La Seyne sur Mer communique les résultats diffusés par ces différents réseaux.
  • Les prélèvements sont effectués du mardi au lundi précédent.

 

En France, plus de 20% de la population souffre d'allergie respiratoire :

 

De nombreux facteurs à l'origine de ces manifestations peuvent être classés en 3 catégories

 

  • Les facteurs environnementaux intérieurs : il s'agit de tous les allergènes potentiels respirés avec l'air intérieur des locaux : acariens, moisissures, poils de chat, poils de chien, etc.
  • Les facteurs environnementaux extérieurs : ce sont tous les allergènes potentiels respirés avec l'air extérieur : pollens, moisissures.
  • Les facteurs de pollution atmosphérique : il existe des relations triangulaires entre pollution, pollens et allergie. La pollution peut à la fois agir sur les pollens en modifiant leur structure biochimique extérieure et par là même leur allergénicité et sur les muqueuses respiratoires de l'homme en modifiant sa sensibilité immunologique aux grains de pollens.

Contacts