• Français

La petite enfance

Petite enfance : un plan d’actions pluriannuel

 

Plusieurs actions ont été engagées pour améliorer l’accueil des plus jeunes et créer de nouveaux établissements

 

  • Mise en place et extension du multi-accueil afin de répondre aux besoins d’un plus grand nombre de familles.

 

Les modes de fonctionnement des établissements d’accueil sont assouplis, mêlant à la fois l’accueil régulier, l’accueil de courte durée et l’accueil en urgence ;

 

  • Effort financier soutenu pour augmenter la capacité d’accueil des établissements existants (restructurations) et créer de nouveaux établissements (l’Envol, les Moussaillons, les crèches de la Maison des Services Publics, etc.).

 

Dans le cadre du Contrat Enfance, toutes les associations partenaires ont bénéficié d’une augmentation substantielle de leur subvention de fonctionnement ;

 

  • aménagements d’espaces verts et de jeux adaptés ;
  • mise en place d’un système de restauration exemplaire ;
  • augmentation des postes de professionnelles de la petite enfance et organisation de la journée Petite Enfance regroupant la CAF, la PMI, la Ville et le secteur de pédopsychiatrie : ce colloque annuel donne depuis 2004 l’occasion de débats auxquels participe l’ensemble des professionnelles de l’enfant et de sa famille employées par la Ville ;
  • ouverture de la « Maison du tout petit » en plein centre ville pour informer et conseiller les parents, etc.

 

Crèches créées et réaménagées

 

  • En 2001, transformation du jardin d'enfants les Lices de 48 places et aménagement d'un établissement multi-accueil de 40 places (156 000 €).

 

  • En 2002, restructuration de la crèche Porte d'Italie d’une capacité d’accueil de 60 places (498 000 €) ;
  • augmentation de la capacité d'accueil de l'établissement multi-accueil « Lei Pichoun » (passage de 40 à 45 places) ;
  • création de deux établissements associatifs de 24 et 14 places, situés au Jardin Alexandre 1er et au Pont du Las et gérés par l'association MAMI (association partenaire du Contrat Enfance; subventionnée par la Ville de Toulon) ;
  • mise en place de nouvelles dispositions relatives à la restauration collective Baby-Rest ;
  • création d'une Commission des menus sous le contrôle des pédiatres pour lutter contre l'obésité (450 enfants concernés par jour, soit 96 000 repas et 115 000 goûters par an).

 

  • En 2005, création de la halte garderie de l'Envol à la Serinette d'une capacité d'accueil de 22 places dont 3 places pour l’accueil des enfants porteurs de handicap (857 000 €) ;
  • restructuration de la crèche Lamalgue (45 000 €) ;
  • transformation du jardin d’enfants Lamalgue, aménagement d’un établissement multi-accueil de 30 places ;
  • création d'un accueil de courte durée à la crèche familiale le Petit Prince ;
  • création à la Beaucaire d'un troisième établissement associatif de 15 places, géré par l'association MAMI ;
  • ouverture de la « Maison du Tout Petit » dans le centre ville ;
  • mise en oeuvre de propositions nutritionnelles journalières aux familles : menus des petits déjeuners et repas du soir.

 

  • En 2007, climatisation des crèches ;
  • nouvelles affectations de personnel (une puéricultrice ou une éducatrice dans les établissements les Lices, la Mer, le Petit Prince et à la halte garderie Porte-d'Italie).

 

  • En 2009, ouverture du multi-accueil les Moussaillons. Cet établissement a généré l'embauche d'une équipe de 20 personnes et d'un pédiatre vacataire (1 500 000 € au total) ;
  • ouverture de deux crèches dans la Maison des Services Publics de Sainte-Musse : la crèche familiale « l'Arc en Ciel » et le multi-accueil « les Doux Minots » ;
  • partenariat associatif avec le CEDIS dans le subventionnement et l’ouverture de trois nouvelle crèches : la « Petite Ourse » à l’Escaillon, la « Grande Ourse » au Temple et les « Ecureuils » à Saint-Jean du Var.

 

  • En 2010, 21 nouveaux agents ont renforcé le personnel de la Petite Enfance.

 

  • En 2012-2013, réfection et augmentation de 10 places à la halte-garderie Font Pré.
  • Construction d’une nouvelle crèche de 25 places, avenue Sainte- Claire Deville à Sainte-Musse, gérée par le CEDIS.
  • Création d'un établissement de 40 places, terrain "Della Guardia".

 

Au total ce sont 36 établissements (dont 18 municipaux, 3 gérés par la CAF du Var, 3 par le CEDIS, 4 par le service social des armées IGESA, 1 par la Mutualité française et 7 par des associations) qui accueillent aujourd’hui les enfants de moins de 6 ans sur le territoire de la commune.

 

 

  • 18 Etablissements municipaux : 675 places en 2010 (qui répondent aux besoins de 1500 familles environ) contre 575 en 2001.
  • 1 Etablissement géré par la Mutualité française, qui n’existait pas en 2001 : 60 places en 2011 (dont 15 réservées à la Ville).
  • 7 structures gérées par des associations : 177 places en 2010 contre 85 en 2001.
  • 3 établissements gérés par la CAF du Var : 148 places en 2010 (zéro en 2001).
  • 4 établissements gérés par l’IGESA : 182 places en 2010 contre 72 en 2001.
  • 3 structures gérées par le CEDIS : 37 places en 2010 (zéro en 2001).
  • Assistantes maternelles libérales qui accueillent les enfants chez elles : 508 en 2010 (pour 1150 enfants accueillis) contre 361 en 2001 (pour 688 enfants accueillis).

 

Total : 2429 enfants accueillis en 2010, contre 1420 en 2001, soit plus de 1000 places supplémentaires en moins de 10 ans !

Contacts

Direction Petite enfance

Contact
Bâtiment F
350 Avenue de la Victoire
83000 TOULON
Tél : 0494363412
Fax : 0494368168