Le Front National

Tribune libre des élus du Front National parue dans le Toulon Méditerranée Mag' Automne 2017

CIRCULATION : ENCORE ET TOUJOURS, L’INSUPPORTABLE ENFER DES ENCOMBREMENTS !

La mise en service du nouveau tube du tunnel, dans le sens Ouest-Est, a marqué certes un progrès sensible qui était attendu par les Toulonnais depuis des années. Il a permis, c’est vrai, d’atténuer nettement le flux de véhicules venant de l’A50 et qui traversait la ville. Malgré tout, en particulier à la belle période comme nous venons de le vivre, la circulation redevient un enfer à Toulon. Pour les touristes de passage, pour les clients des ferries, et bien sûr le Toulonnais qui est ici chez lui, tout le monde s’accorde sur une situation devenue insupportable à certaines heures !
Alors que de grands projets urbanistiques sont avancés par la majorité municipale, et après l’élargissement très tardif de l’autoroute A57 en sortie de ville qui n’a pas tellement fluidifié le trafic, combien d’artères se retrouvent encore régulièrement totalement saturées, bouchons dont l’impact est de surcroît très néfaste pour l’environnement !
L’avenue de la République est, à l’heure des arrivées ou des départs pour la Corse, totalement encombrée ; il faut souvent 30 minutes pour faire 500m ! De quoi dissuader même les plus patients de rester ou revenir. La sortie de ville entre La Rode et St Jean-du-Var devient un parcours du combattant, tout comme les quartiers ouest, à l’exemple de Pont Neuf et de Bon Rencontre. 
L’Etat a sa responsabilité dans la situation. Mais à l’échelon purement local, il faut d’urgence réadapter certaines voies et certains nœuds. Nous avons déjà notifié à Monsieur le Maire quelques axes :

  • La mise en place immédiate d’agents « voie publique » de la police municipale aux deux ronds-points du Port de Commerce et du Port-Marchant et à tous les arrivées/départs des ferries pour fluidifier la circulation, et non de temps à autres comme c’est le cas encore aujourd’hui,
  • L’arrêt des absurdes feux dans les ronds-points de Mayol et du Port Marchand, quasi originalité nationale, gênant de surcroît la caserne de pompiers et la bonne fluidité du trafic,
  • Une concertation sur l’établissement de voies d’attente pour le port de commerce,
  • L’organisation de consultations sérieuses dans les quartiers sur la réalité des problèmes de circulation avec le soutien des comités d’intérêts locaux.

Les automobilistes ne doivent pas être la cible de l’Etat. Ils ne sont pas les vaches à lait d’un système qui les fait toujours payer pour les autres. Notre ville ne doit pas devenir confiscatoire et « boboïsée  » comme Paris… ! 
Les enjeux environnementaux et la liberté de circuler justifient la recherche d’un équilibre harmonieux, sans pénaliser à chaque fois les automobilistes. Un véritable transport en commun en site propre, le Tramway, que nous soutenions, aurait été certes de nature à diminuer la pression de la circulation, mais M.Falco n’en a pas voulu. Il faut donc gérer au mieux l’auto-mobilité, qui reste donc un facteur essentiel de la croissance économique et de la qualité de vie des Toulonnais. Faciliter la circulation c’est rendre à chacun sa liberté en désengorgeant nos quartiers. 

www.fntoulon.fr
groupefn@mairie-toulon.fr
 
  • Jean-Yves Waquet
  • Danièle Le Gac
  • Marc Desgorces
  • Laure Lavalette
  • Amaury Navarranne
  • Hervé Toulzac
 
 
Contact : 04 94 36 34 00 (Hôtel de Ville – Avenue de la République – CS 71407 – 83056 Toulon cedex).

 

Contacts