Exposition

Taoïsme

Lieu: 
169 Littoral Frédéric Mistral(Villa Jules Vernes)
Date 
9 Février 2019 18h00 - 30 Mars 2019 18h00
Le Nouvel An chinois au Musée des Arts Asiatiques de Toulon

En partenariat avec l’association la Mélodie du Bambou et le Palais des Thés de Toulon, le Musée des Arts Asiatiques de Toulon organise son premier nouvel an chinois.

Le musée sera ouvert de 9h00 à 18h00 afin de vous accueillir et de fêter dignement l’année du  cochon,  avec de nombreuses activités : démonstration de Qi gong, dégustation de thé, danse de la Licorne, conférences et visites commentées. 

L'exposition intitulée Taoïsmes sera également vernie à 11h30.

Des bronzes, des jades, des porcelaines et des tissus de la collection chinoise du Musée des Arts Asiatiques formeront un parcours d’initiation philosophique aux taoïsmes et de délectation esthétique aux formes artistiques traditionnelles chinoises.  


La tradition attribue à Lao Tseu, le Tao-te king, le livre de la Voie et de la Vertu, le premier manuel du taoïsme.
Lao Tseu, qui signifie le Vieux Maître ou le Viel enfant, est un personnage énigmatique de la culture antique chinoise et plus généralement de l’Extrême-Orient. Peu de faits vérifiés et donc historiques se  rapportent à Lao Tseu.
Lao-Tseu serait né dans la province actuelle du Henan dans un petit village nommé Lou-Yi.
Après des études brillantes, il serait devenu archiviste et annaliste à la cour des rois Zhou au VIe siècle avant notre ère et aurait donc été contemporain de Confucius.
Lao Tseu décida de partir de la Chine à dos de buffle, arrivée à la Terrasse du Belvédère, à proximité de Si’an (Ouest de la Chine), il fut arrêté par Yin Si un gardien de la passe, ce dernier le supplia de lui divulguer
son enseignement. Lao Tseu lui dicta un texte comprenant plus de 5000 caractères.
Une fois son enseignement dicté, Lao Tseu disparaît vers les contrées occidentales.
Plusieurs mythes lui sont dès lors associés, celui de Lao Tseu parti cultiver les barbares ou encore celui qui fait de Lao Tseu, Bouddha.
Mais son évolution la plus importante est visible à la fin du IIe siècle en devenant le Très Haut Seigneur Lao, soit une divinité primordiale dans le cadre de la religion populaire chinoise.
C’est autour de cet homme devenu divin que se constitue la religion taoïste au début de l’ère chrétienne.
Des bronzes, des jades, des porcelaines et des tissus de la collection chinoise du Musée des Arts Asiatiques formeront un parcours d’initiation philosophique au taoïsme et de délectation esthétique aux formes artistiques traditionnelles chinoises.
Ce parcours expliquera le cheminement intellectuel qui va de la nature humaine de Lao Tseu à la nature divine de l’immortel taoïste et qui évolue donc de la sagesse des lettrés à la religion populaire teintée de sciences occultes et de magie.
Et ainsi, comment le taoïsme devient pluriel.

En savoir plus 

Renseignements :

  • Tél. : 04 94 36 83 13,
  • Ouvert : de 12h00 à 18h00 du mardi au samedi.

 

J'y vais ! 

Contacts