Culture

L’élégance de l’art

À l’affiche du musée depuis quelques jours, « Falbalas » est autant exposition de portraits que mise en espace de tenues raffinées. Un parcours théâtralisé où s’entremêlent délicatement évolution de la silhouette féminine et rétrospective de quatre-vingts ans d’histoire.

Réalisée en étroite collaboration avec la Villa Rosemaine, LA référence en matière de collections de mode, l’exposition est à la fois appel esthétique et cheminement historique : des fastes du Second Empire aux extravagances des Années folles, de la femme corsetée à la garçonne libérée, étoffes, coupes et accessoires ponctuent avec grâce et justesse la période 1850/1930 et la place que la femme y a occupée.  Quant à la visite, elle s’éclaire au jeu des regards croisés, portraits et photographies dialoguant comme en miroir avec les mannequins revêtus des précieuses tenues : une déambulation de charme et de culture sous lequel est tombé le public présent au vernissage et que l’on peut apprécier jusqu’au 4 février 2018.

Dernière expo avant 2019

Une fois le rideau tombé sur « Falbalas », le musée va en effet fermer ses portes pour « renaître dans une nouvelle dimension,  a indiqué Hubert Falco. Un chantier d’envergure mené en commun par les directions des Affaires culturelles et des Bâtiments en lien avec le service des musées de France, notre tutelle au ministère de la culture, qui a validé le projet scientifique, culturel et pédagogique élaboré par nos services. Il concerne à la fois le bâtiment et les œuvres et la réouverture de notre musée (modernisé, accessible et répondant aux normes muséales en vigueur) se fera fin 2019 avec une exposition autour de Picasso et le paysage ».
 

En savoir plus 

« Falbalas /portraits et mode au féminin 1850-1930 »
 visible jusqu’au 4 février
Musée d’art de Toulon – 113 Bd Leclerc – 04 94 36 81 01
Entrée libre du mardi au dimanche de 12h à 18h

Quelques griffes prestigieuses : Worth, Mariano Fortuny (le célèbre couturier vénitien), Madeleine Vionnet, Paul Poiret…

Quelques portraitistes : Raphaël Collin, Albert Besnard, Octave Gallian, Alexandre Cabanel, Adélaïde Salles-Wagner…


Le musée en 2019

< Il s’agit de moderniser l’accueil des publics, l’accessibilité (il y aura un ascenseur), de révéler l’identité et le patrimoine du musée en redéployant ses collections d’art ancien et contemporain, d’augmenter les surfaces d’exposition et de mettre l’ensemble du bâtiment aux normes en vigueur.

< Le projet vise aussi à faire du musée un espace de convivialité et à redonner son lustre à la bibliothèque centrale autour de thématiques régionales, patrimoniales et artistiques.

< En lien avec le Quartier de la créativité et de la connaissance de Chalucet (qui accueillera entre autres la médiathèque et l’école supérieure d’art et de design de TPM) le musée, véritable joyau du patrimoine communal, disposera de locaux plus adaptés à la modernité, achevant de parfaire une offre culturelle digne de la capitale du Var.

Actualités 

Actualités

Pour ceux qui l’ignoreraient, il ne s’agit pas là d’un meuble suédois à monter soi-même, mais bien d’un chouette jeu d’adresse.

Info pratique

Après le succès des années précédentes, la Ville de Toulon organise à nouveau son concours photo sur Instagram : « #Toulonforever ».

A quelques pas de l'hôpital Sainte-Musse, un nouvel établissement de santé accueillera le regroupement de l'institut hélio-marin d'H

Inauguré ce 19 avril par Hubert Falco, entouré d’élus, d’habitants du quartier et d’élèves de l’école Debussy, un nouvel espace partagé vient de fa