• Français

La Porte d'Italie

La Porte d'Italie figure parmi les derniers vestiges de la ceinture fortifiée de la ville.

Entre 1200 et 1900, Toulon s'enferma derrière des murailles de plus en plus puissantes et étendues.

Du Moyen Age à la fin du XIXe siècle, quatre enceintes se sont succédées dont il reste peu de vestiges.

L'enceinte médiévale initiale enfermait une petite cité de 3 hectares complétée par la construction de l'enceinte Henri IV (1589 à 1606) qui permit à la ville de s'étendre autour du noyau médiéval.

L'enceinte étoilée à cinq bastions était percée de deux portes, à l'est la porte Saint-Nazare, future porte d'Italie et à l'ouest la porte Notre-Dame. Une troisième porte s'ouvrait sur la vieille Darse. Plus tard, l'enceinte Vauban réalisa une extension vers l'ouest.

 

En mars 1796, Bonaparte et son armée franchirent la porte pour partir en campagne en Italie, d'où son nom.
 

Contacts